Mes aventures à Bangkok

par notre reporter Noémie

Le fleuve Chao Phraya

Début décembre, nous étions à Bangkok, capitale de la Thaïlande, une ville de près de 20 millions d’habitants avec sa banlieue.

J’ai aimé Bangkok car c’est une ville avec beaucoup de bateaux et un fleuve. C’est une ville bouddhiste et il y a des temples partout !

On reste zen en contemplant ces magnifiques bouddhas.

Lors d’une promenade à pied, nous décidons d’aller voir le bouddha debout. Il est gigantesque ! Il mesure 32 m de haut et 10 m de large.

A ses pieds , les fidèles déposent des offrandes. Ce sont souvent des fleurs, des colliers ou de l’encens (parfois même du soda avec une paille! ).

Un autre jour, nous prenons le bateau pour aller voir le temple bouhddiste, le « Wat Arun ». Il est couvert de mosaïques. C’est un temple célèbre datant du XVIII ème siècle. Arun signifie l’aube ». C’est le nom de Surya, le dieu soleil de la mythologie indienne qui tire un char, comme Elios dans la mythologie grecque.

Finalement, nous le visiterons au crépuscule!

Le soir à 18h30, il se pare de toutes ses lumières.

De nuit, la vue du fleuve sur le Grand palais est magnifique.

Le lendemain, nous allons justement visiter le Grand Palais, le « Wat Phra Kaeo ». C’est l’ancienne résidence royale, mais le roi actuel y reçoit encore quelques invités ( tel que le pape François venu deux jours avant nous). Une chapelle accueille aussi le célèbre bouddha d’émeraude. Dans l’après midi, il y a toujours énormément de touristes ! Mais à 8h15 du matin, nous arrivons les premiers !

Voici le célèbre Bouddha d’émeraude … qui est en fait en jade! Nous nous recueillons pour contempler la beauté du lieu parmi les fidèles thaïlandais qui viennent prier tôt le matin. Il y avait des coussins réservés aux moines.

Le bouddha de jade . Il est en habit d’hiver.

J’ai aussi aimé le grand stupa doré et les peintures traditionnelles.

Les fresques relatent l’histoire de Rama, inspirée d’une légende indienne.

J’ai adoré ces peintures retraçant les légendes du pays!

Plus tard, nous sommes allés au théâtre royal voir un spectacle de danse traditionnelle: « Thai Masked Danse » qui explique cette légende !

Les taxis sont très colorés!

La » Street food » (nourriture de rue) est présente partout et on se régale !

Il y a des recettes qu’on ne connaît pas, très différentes de chez nous.
Mais aussi de bons légumes comme sur nos marchés en France!

Nous avons trouvé un soir des crêpes bretonnes thaïlandaises! INCROYABLE! Miam!

Le lendemain, nous rencontrons Femke et Lieve et leurs parents qui voyagent comme nous ! Nous aimons échanger des bonnes idées et nos titres de livres préférés!

Nous allons ensemble au Wat Pho, le temple du Bouddha couché qui a été construit par le roi Rama III en 1832.

L’image du Bouddha couché représente l’entrée du Bouddha dans le Nirvana et la fin de toutes les réincarnations.

On ne pouvait pas le chatouiller aux pieds .

Quelques sapins de Noël dans les rues nous mettent dans l’ambiance en ce mois de décembre!

Noël en tongs…

Merci de suivre mes aventures et à bientôt!

Katmandou et ma visite au temple des singes

Par notre reporter Romain

Katmandou est la capitale du Népal. En 2020, ce pays attend beaucoup de touristes! Après le tremblement de terre de 2015, la ville a reconstruit beaucoup de maisons et de monuments.

Nous avons visité le « Monkey temple », le temple des singes. Son vrai nom est le « Swayambhunath temple ».

L’entrée.

Il faut monter 365 marches. C’est l’un des plus anciens et le plus saint des sites bouddhistes de Katmandou. Il date du XIIIème siècle!

On aperçoit le stupa tout là-haut!

Voici un zoom sur la vue de Katmandou au sommet de la colline.

Les yeux de Bouddha signifient la sagesse et la compassion.

J’aime bien les moulins à prières.

Il faut déjà redescendre. Attention aux singes. Ils peuvent chaparder de la nourriture!

Banane chapardée au marchand de fruits!