Sydney et la fête nationale!

Par nos reporters Romain et Cécile.

Le 26 janvier 2020

L’ Australie est un pays gigantesque. C’est tellement grand qu’on l’appelle aussi « l’île continent ». Elle représente une superficie égale à 14 fois la France soit 7,7 millions de km2 pour une population de 25,2 millions d’habitants, fin 2018.

Ce pays a énormément souffert des incendies cet été. Mais quel bonheur de découvrir Sydney sous un soleil éclatant avec la bonne humeur des Australiens dans cette ambiance festive.

Sydney, Adélaïde, Perth, Melbourne et Brisbane sont des grandes villes connues le long des côtes. Mais attention, c’est bien Canberra, une ville nouvelle continentale construite au début du XX ème siècle, qui a été choisie pour être la capitale. Elle est située entre Melbourne et Sydney.

Les Australiens parlent anglais – mais aussi des centaines de dialectes locaux dans les communautés aborigènes – et utilisent le dollar australien.

Le drapeau de l’Australie représente l’Union Jack, (le drapeau du Royaume-Uni), ainsi que l’Etoile de la fédération (qui représente les 7 Etats australiens) puis la Croix du Sud (qui est une constellation).

L’ Australie est une monarchie constitutionnelle parlementaire fédérale.

La reine Elisabeth II est reine de l’Australie. Le gouverneur général se nomme David Hurley et le premier ministre est Scott Morrison.

Les premiers peuples depuis 50 000 ans environ sont les aborigènes. Le capitaine Cook arrive le 26 janvier 1788 pour coloniser ces nouvelles terres. C’est cette date qui a été choisie pour célébrer la fête nationale (même si nous avons perçu quelquefois que le choix de cette date portait à controverse).

Nous arrivons juste à temps, un peu avant midi, pour entendre le salut national effectué avec ses 21 coups de canons.

Juste après, nous entendons s’élever l’hymne national. Les bateaux de plaisance sont de sortie, côtoyant ceux de l’armée.

Des avions de chasse survolent nos têtes et le Sydney Harbour Bridge.

Les hélicoptères arborent des drapeaux du pays au-dessus des navires de guerre.

Et bientôt des parachutistes sautent d’un avion en diffusant des fumées orangées et en tenant également des drapeaux.

Un hommage est rendu aux pompiers courageux qui luttent en ce moment pour éteindre les feux.

La police veille à la sécurité.

Nous pique-niquons dans un endroit au calme quand soudain, nous nous retrouvons propulsés dans le passé avec le défilé de vieux gréements.

Noémie rêve de danser à l’opéra…

… et Romain veut jouer aux petits bateaux!

Des groupes de musique se succèdent pour assurer l’ambiance de la fête.

D’anciens bus à double étages sont sortis pour l’occasion d’un musée. Nous savourons le trajet dans ce magnifique véhicule, gratuit ce jour!

Nous avons adoré cette journée à Sydney. La fête a continué le soir en musique et s’est finalisée par un feu d’artifice. Tant d’insouciance …

5 réponses sur “Sydney et la fête nationale!”

  1. Merci à tous les deux d’avoir partagé ce moment avec nous ! Nous apprenons tous au fur et à mesure avec vous. Je vous embrasse tous les 4, G.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *