Le Taj Mahal, palais de l’amour éternel…

Nous arrivons à Agra une heure avant le coucher du soleil, ce qui nous laisse le temps de visiter le jardin donnant sur l’arrière du Taj Mahal. Les roses s’épanouissent et des jardinières en sari, au loin, coupent les mauvaises herbes.

Lueurs du soir…

Chaque instant est un moment d’éternité. Nous savourons celui-ci. Les lueurs du crépuscule se reflètent dans le fleuve, la Yamuna, second fleuve sacré après le Gange. Zen.

Le lendemain, nous avons rendez-vous avec un de nos rêves : visiter l’un des joyaux du monde, le Taj Mahal, temple de l’amour inscrit au patrimoine de l’humanité par l’Unesco en 1983.   

Motivés, nous sommes à 6h à l’entrée ouest du parc. Il y a déjà du monde, mais assez peu, comparé à la foule de 9h à la sortie ! Nous nous munissons de bouteilles d’eau et de petits chaussons en tissu pour entrer selon les rites hindous dans le Taj Mahal et la Mosquée attenante.

L’histoire du Taj Mahal est émouvante. Ce n’est pas un palais habité. C’est un mausolée. Il abrite les tombes des deux amants qui se sont aimés éperdument. C’est un des seuls monuments dans le monde construit uniquement par amour.

Alors qu’elle vient de donner naissance à son quatorzième enfant, la femme de l’Empereur Shah Jahan se meurt en 1631. Elle lui fait promettre de faire construire un monument aussi grand que leur amour. L’Empereur a le cœur brisé. La légende dit qu’il aurait souhaité en faire construire un autre en noir pour abriter sa propre tombe afin de dire au monde entier combien il était malheureux. Mais renversé par son propre fils, Aurangzeb, il est enfermé de longues années au Fort rouge et contemple la construction de sa fenêtre. A sa mort, en 1666, il est inhumé aux côtés de sa bien-aimée.

Le Taj Mahal depuis le fort rouge tel que le voyait l’Empereur, en prison.

En tout, il aura fallu 22 ans et environ 20 000 ouvriers pour construire cet édifice en marbre blanc, sculpté de fleurs et incrusté de pierres semi-précieuses qui brillent au lever du soleil sur la façade.

Initiation à l’incrustation de marbre… remarquable technique… et attrape touriste!

Nous poursuivons avec la visite du « Fort rouge », l’une des plus imposante citadelle du pays construite entre 1565 et 1573. Aussi classé au patrimoine mondial de l’humanité classé par l’Unesco, le fort rouge doit son nom à la couleur ocre rouge des pierres utilisées pour le construire. Les murs d’enceinte mesurent 2,5 km de long pour une vingtaine de mètres de haut.

Le fort d’Agra fut la résidence de trois souverains : Akbar, Shah Jahan et Aurangzeb

A l’intérieur du fort, de nombreux palais furent construits pour servir d’habitation aux souverains et leur suites.

Deux mosquées, dont celle-ci, étaient à la disposition des fidèles.

Nous repartons ensuite vers le Sud pour « obsrêver » les oiseaux et les grands fauves… Direction les parcs nationaux de Bharatpur et Ranthambore…

6 réponses sur “Le Taj Mahal, palais de l’amour éternel…”

  1. Magnifique édifice qui donne une dimension sublimée à l’amour et ouvre le chemin de la fidélité. C’est tout simplement Beau cet acte gratuit de Shah Jahan.
    Un nouveau voyage de noces pour vous deux…

  2. Magnifique l un des plus beaux joyaux de l histoire moghole édifié par amour !
    L’empereur pourrait vivre sans obole mais…
    Yves a raison écoutez la chanson de Michel Jonasz
    👥👤🐈

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *