Carte de notre exploration de la Nouvelle-Zélande

Voici notre parcours à ce jour… avant le confinement.

Nous sommes arrivés à Christchurch le 8 février. Nous avons loué un van et avons parcouru le pays, durant cinq semaines. Nous avons exploré l’île du sud en choisissant de faire une boucle autour des Alpes néo-zélandaises.

Nous sommes ensuite remontés vers l’île du Nord (en ferry) pour explorer le plateau volcanique puis la côte pacifique dans les secteurs de Coromandel et du Golfe d’Hauraki.

Actuellement nous sommes dans la péninsule Nord… au bord de la Bay of Islands.

Notre terre d’accueil…

Le 16 mars, nous avons refusé d’embarquer pour le Chili et avons attendu quelques jours à Auckland pour voir comment la situation évoluait.

Dès la première centaine de cas de Covid-19 dépistés, la première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a décidé de confiner la population pour 1 mois. Les frontières étaient déjà fermées depuis une semaine. Nous étions dans un camping dans la baie des îles quand nous avons appris la nouvelle et avions 48h pour trouver un appartement…

La veille de l’annonce du confinement, comme une prémonition, une petite boulangère dans le village de Russel nous avait dit: « Ne vous inquiétez pas, les Kiwis (surnom des Néo-zélandais) prendront soin de vous »…

Nous avons décidé de provoquer notre chance en allant à la rencontre des autochtones dans le petit village de Paihia. Nous avons finalement trouvé un appartement avec vue sur la baie, dans l’extrême nord (Far North) du pays, côté Océan pacifique. Nous sommes sous la protection d’une petite mamie, Margaret, qui a décidé de nous aider en nous proposant son appartement, libre de suite, à prix hors saison.

Beaucoup de stress à la mi-mars, mais notre ligne était claire : la santé et la sécurité avant tout; ne pas précipiter notre retour et rester jusqu’à la fin du gros de la pandémie en Nouvelle-Zélande si possible.

La suite du voyage : l’inconnu.

Les services de l’immigration ont prolongé notre droit de séjour et nous ne savons pas encore quand se fera notre retour en France : mai ou juin selon la réouverture des lignes aériennes?

Ou alors?… la poursuite du voyage? Cette dernière option rêvée semble peu probable.

En attendant, nous reprenons des gestes sédentaires ici à Paihia (N-Z) dans notre village d’accueil.

Paihia

(c) Wikipedia.
L’étymologie du nom Paihia est incertaine. La légende populaire affirme que le missionnaire Henry Williams, arrivé dans la baie des Îles pour y installer sa mission, aurait dit: « Pai here » (« on est bien ici ») à son guide māori, son vocabulaire māori étant limité.

Nous avons trouvé le bon endroit :- )

Merci pour vos messages et bon courage à tous pour traverser cette épreuve.

8 réponses sur “Carte de notre exploration de la Nouvelle-Zélande”

  1. Bon courage et faite attention à vous ici c’est dur dur et les gens ne sont pas très raisonnables ce qui implique que le confinement risque de duré plus longtemps

    1. et oui l’aventure c’est aussi ça. Ne pas savoir de quoi seront faits les prochains mois. Et vivre comme les locaux quand le temps n’est pas au tourisme…
      prend soin de toi ! (et merci d’avoir été indulgent sur ma carte vite fait….!)
      OL

  2. Le confinement c’est certainement mieux en NZ qu’en Ile de France même si le temps vous semble long. Profitez bien du Pacifique.
    J’espère Cécile que tu as bien récupéré et que vous allez tous bien.
    Bises à vous 4.

  3. Eh oui, comme déjà dit, vive le confinement en N-Z !
    Incomparable avec l’Ile-de-France ! Même si jusqu’ici, nous avons eu du soleil…
    Soyons tous prudents et portons-nous bien ! Je vous embrasse, G.L

  4. Une magnifique terre d’accueil en effet, quels souvenirs hors normes de ce printemps 2020 !
    Beau geste de la part du gouvernement NZ d’avoir prolongé votre droit de séjour pour éviter une situation encore plus inextricable…
    Nous vous souhaitons un bon confinement, et peut-être une autre étape avant le retour si les cieux sont favorables 🙂

  5. Un peu de retard dans nos réponses.
    Une belle découverte du joyau de Pahia avec cette superbe rencontre « Margaret » qui restera dans vos coeurs par la chaleur la convivialité que vous recevez. Une aventure humaine inattendue pour subir le confinement dans des meilleures conditions☺
    Radotons mieux ainsi en NZ !!!
    Pour ceux et celles qui vous peuvent vous suivre nous espérons que tout se passe au mieux des possibilités restons tous prudents et avec courage !
    Salutations à tous et Bises à vs 4👤👥🐈

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *