L’ ANZAC Day en Nouvelle-Zélande

25 avril 2020.

🇫🇷🇳🇿🇦🇺

Aujourd’hui c’est « l’ANZAC day » en Nouvelle-Zélande, un jour férié.  ANZAC signifie « Australian New Zealand Army Corps ». La première ministre, Jacinda Ardern, a appelé ses compatriotes à se lever à l’aube pour commémorer toutes les actions des soldats engagés et tués lors de la première guerre mondiale.

Ces hommes, Néo-zélandais et Australiens, ont parcouru des milliers de kilomètres…

Pour donner quelques exemples, ils se sont engagés le 25 avril 1915 en Turquie lors de la bataille de Gallipoli (Détroit des Dardannelles). Ils ont combattu en France, également du 24 au 26 avril 1918, sur le territoire de la commune de Villers-Bretonneux (Somme). Ils stoppèrent à l’époque l’avancée allemande vers l’ouest, préservant ainsi la ville d’Amiens. Dans la région d’Ypres, en Belgique, de nombreux soldats sont tombés pour notre liberté dans un véritable enfer de plomb et d’acier.

La fête se célèbre à l’aube en mémoire des principaux assauts de l’ANZAC qui ont eu lieu à 6 heures du matin..

Ce matin, Margaret, notre « mamie de coeur » néo-zéalandaise nous a invités à nous lever à l’aube (6h45) et à marcher avec elle et son mari sur le port pour rendre hommage aux soldats. Elle a épinglé un petit coquelicot (a poppy) sur le manteau des enfants.  « A red poppy, a symbol of remembrance and hope for a peaceful future ».

Deux voisins ont déposé une gerbe. Bien sûr, dans le strict respect des règles de distanciation ! 😷… Puis, le son d’une trompette s’est élevé sur le front de mer quasi désert. « D’habitude, tout le village est présent et on prépare un petit déjeuner convivial à la maison du « war mémorial « , raconte Margaret.

Les enfants ont préparé un collage en mémoire des soldats ; ils l’ont offert à Margaret et Lou pour les remercier de leur chaleureux accueil en Nouvelle Zélande, en ces temps le confinement.

Les anglais utilisent l’expression: « Lest we forget » : Nous ne devons pas oublier…

« A nous le souvenir, à eux l’immortalité »

Un moment fort, partagé avec quelques habitants de Paihia, après la fête nationale australienne en janvier !

8 réponses sur “L’ ANZAC Day en Nouvelle-Zélande”

  1. Oui nous ne devons pas oublier et le transmettre aux générations futur et Merci d’avoir témoigner de notre gratitude envers eux
    Prenez bien soin de vous

  2. Merci pour les photos, pour la gratitude dont vous avez témoignée auprès des neo Zelandais.
    (Mon propre grand Père a « fait  » les Dardanelles auprès d’eux.)
    Tout cela nous déconfine bien !
    Re-merci!
    Hugues Delahousse

  3. Belle émotion pour vous tous.
    Une histoire importe à ne pas oublier de tous côtés …
    Super d avoir fait participer les enfants nous comprenons que Margaret aie été touché et ce malgré ce confinement. Ce virus restera historique et les enfants se rappellerons de tout ce qu ils auront déjà vécu hors de France.
    De gros bisous à vs 4👤👥🐈

  4. Merci de continuer à nous faire partager ces moments et pour
    ce rappel historique… Je ne me souvenais que les troupes néo-zélandaises avaient participé à ces batailles de la 1ère guerre mondiale.
    Amitiés

  5. Nous n’imaginions pas que les Néo-Zélandais aient participé à cette guerre. Venir de si loin avec le risque de ne pas revenir. Quelle courage, quelle solidarité!
    Transmettez à Margaret notre respect et nos remerciements envers son pays

  6. Beau témoignage. Avec un magnifique lever de soleil !
    Merci de nous apprendre à chaque fois un peu plus de votre parcours, nous vous suivons, même avec quelques heures de décalage. Bisous à tous, G.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *