Une journée en Afrique du Sud

L’organisation du quotidien diffère radicalement de notre épopée namibienne ! Nous sommes passés d’une Toyota 4×4 tente au surpuissant moteur à une berline Hyundai bas de gamme, du camping isolé dans les tentes de toit à des hébergements en dur variés et des pistes sablonneuses aux routes asphaltées en parfait état.

Nouvelle voiture, nouvelles routes

Une seule chose n’a pas changé : les sandwichs le midi et la cuisine maison le soir…

Notre premier gâteau maison, près de Port Elizabeth
Cuisine au « Braai », dans la plus pure tradition sud africaine

Comme en Namibie, les supermarchés sont assez similaires aux nôtres répondant aux doux noms de Spar (on connait), Woolworth (haut de gamme), Shoprite (basique) ou Pick & Pay. Ce dernier a la faveur des enfants car ils distribuent pour chaque tranche de 100 Rand dépensés (15 €) des cartes des joueurs de Rugby du XV des Springbok, l’équipe nationale sud africaine. (Nos jeunes supporters sont partagés pour le prochain match Afrique du Sud – Namibie du samedi 28 septembre).

Dans ces magasins, on trouve des fruits frais (oranges, bananes, pommes, poires, raisin sans pépin, clémentines, goyaves, et fraises de printemps);

Premières fraises de notre deuxième printemps

des légumes (carottes, tomates, concombre, choux, parfois courgettes), des petits plats traiteurs (poulet frit, saucisses…), un stand de Biltong (viande séchée), viande mais peu de charcuterie – sauf des rouleaux de cervelas variés, des rayons fournis hélas de sucreries et chips diverses… etc. Rien de bien déroutant. Le plus surprenant aura été de trouver ces rayons de nourriture « addictive »… dans les parapharmacies !

Des chips en pharmacie, le scandale de la tentation!

Côté fromages, comme prévu, c’est la dépression 😉

Heureusement, le Camembert et le Brie sont les deux seuls survivants de nos rayons français

Nous apprécions ces deux spécialités : le Biltong et les Rusks, petits gâteaux secs parallépipédiques.

Biltong de boeuf, koudou…
Rusks

L’organisation d’une journée

Depuis notre départ du Cap, nous sommes passés en mode « road trip ». Nous réservons en général deux nuits au même endroit, sauf dans les périodes de transition entre deux régions d’intérêt. La réservation se fait la veille (airbnb/booking.com) ou alors simplement le jour même (adresse repérée depuis notre téléphone par notre copilote préférée !). Hors saison, sur des hébergements moyenne gamme, l’Afrique du Sud est abordable, le prix moyen est de 700-800 Rand pour quatre (45-50€). Nous privilégions les logements « en self-catering » c’est à dire avec une petite cuisine. Pas beaucoup de dégustation des spécialités locales donc malheureusement mais cela permet de maitriser le budget nourriture. Nous faisons environ tous les 3 jours des courses, ne pouvant stocker la journée de produits frais. Pour le moment, nous sommes en deça du budget prévisionnel.

Le matin, réveil entre 6h30 et 8h selon les aventures prévues… Randonnée, safari par nous-mêmes ou simplement route. Budget minimum donc. Nous privilégions les parcs nationaux gouvernementaux car nous avons investi dans un « Pass familal», la Wild Card, qui nous donne accès à tous les parcs et réserves publics.

Notre nouvelle carte intégrale

Les jours de route, sauf grande étape de transition, nous parcourons au maximum 200 km / 2h de route. Les routes sont excellentes, même si parfois une portion peut être une piste de terre. Différence avec la France, les routes principales sont limitées, du moins en zone rurale, à 120km / h malgré la circulation à double deux sens… Les routes possèdent des bandes d’arrêt d’urgence très larges où se décalent les véhicules lents, facilitant le dépassement… mais donnant aussi quelques frayeurs car il faut parfois se pousser quand un véhicule double dans le sens opposé…

Le midi, quasi invariablement, c’est « pique-nique ». Un peu trop souvent, nostalgie de Namibie, des sandwiches jambon-tomate-concombre selon les enfants… Ou des salades composées. Parfois du poulet chaud acheté avant au supermarché… Mais le repas préféré, c’est le « Toast Cheese tomato » à 35 Rands proposé par tout bon restaurant. Un genre de croque-monsieur qu’on refera à coup sur  notre retour !

Toast Cheese Tomato (2 euros)

Nous essayons d’arriver à l’étape pour 16h mais ce n’est pas toujours possible… Lessive, cuisine, blog… Et l’école qui commence en parallèle, pour une durée de 2h environ… A suivre dans un autre article !


6 réponses sur “Une journée en Afrique du Sud”

  1. Vous avez un sens inné de l’organisation!
    Scandaleux les chips et autre en pharmacie! Attention les enfants aux sucreries vite addictives ,mais nous vous faisons confiance, vous êtes raisonnables! Préférez la viande de koudou: quelle goût a-t-elle?
    Gros bisous de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *